Zero Waste

10 actions pour débuter un mode de vie conscient par Laurie

Pour ce premier article sur le zéro déchet, nous avons fait appel à Laurie, blogueuse green, écrivant notamment pour le blog goodgirls.be et partageant pleins de good tips sur son compte instagram @goodmorninglau. Elle nous donne 10 actions pour débuter un mode de vie plus conscient. Si vous ne saviez pas trop comment commencer ou si vous êtes toujours à la recherche de bons conseils, lisez sans plus tarder son article!

Hello à tous,

Je me présente, je m’appelle Laurie, j’ai une page Instagram (@goodmorninglau) sur laquelle j’essaie d’aborder tout ce qui touche à l’écologie avec esprit critique et humour. J’écris également sur un blog collaboratif (goodgirls.be) dans la catégorie green. On parle de zéro déchet, mode éthique, éco-rénovation et de pleins d’autre choses sympas.

Pour mon premier article sur Winston Sparkle, je voulais aborder une liste de 10 actions pour débuter un mode de vie plus conscient. En effet, lorsqu’on débute une transition écologique, on se demande parfois un peu par où commencer et quelles sont les actions qui ont le plus d’impact.

Voici donc une liste non-exhaustive d’actions écolos à adopter d’urgence:

  1. Réduire drastiquement sa consommation de viande: ce n’est probablement pas l’action la plus simple mais c’est clairement la plus utile. En effet un régime végétarien permettrait de réduire de 1.12 tonnes de CO2 le bilan carbone d’un citoyen, impressionnant non? Si vous être un amoureux de la viande, essayez le veggiemonday puis augmentez ensuite le nombre de jours sans consommer de viande et de poissons par semaine. Veillez aussi à acheter votre viande chez votre boucher local et même pourquoi pas en emportant vos contenants et ainsi limiter vos déchets: une pierre deux coups, yes!
  2. Passer au vélo pour les trajets courts: d’ailleurs qui utilise sa voiture en ville sérieusement, ça prend plus de temps et ça rend agressif, je parle en connaissance de cause! Depuis 2 ans maintenant, je vais au travail à vélo (26 kms aller-retour) et quel bonheur d’arriver détendue au travail et de ne plus mordre dans mon volant à chaque embouteillage! De plus, supprimer les trajets courts en voiture permettrait de soustraire 0.32t de CO2 à votre bilan carbone.
  3. Pensez au co-voiturage: un peu dans la même veine que le précédent mais ici on parle plutôt des trajets plus longs, puis c’est tellement cool de refaire le monde avec un collègue (ou de lui imposer votre musique douteuse). Puis honnêtement, déplacer plus d’une tonne de ferraille pour une seule personne, c’est un peu un non sens, non? Bonus: réduction de 0.27t de CO2 votre bilan carbone!
  4. Ne plus prendre l’avion (au moins en Europe): je m’attaque à un sujet épineux là, je suis moi-même une grande fan de voyage et je sais qu’on est tous des aventuriers dans l’âme. C’est pourquoi je vous propose, comme moi, d’arrêter de prendre l’avion en Europe pour commencer (et bien sûr de limiter ses voyages en avion le plus possible). De plus, il y a tant de merveilles à découvrir sur ce continent qu’on pourrait ne jamais en sortir et passer des vacances tout aussi chouette. Il y a énormément de moyens de se déplacer en Europe sans prendre l’avion: le train (mention spéciale pour le train de nuit, expérience géniale), le bus, les roadtrips en voiture, le stop (et en plus c’est gratuit, ou presque), et tout plein d’autres il suffit d’être créatif!
  5. Acheter d’occasion: que ce soit pour les vêtements, les meubles, les électro-ménagers, on trouve de tout sur le marché d’occasion (même des choses dont vraiment personne n’a besoin…) c’est économique, écologique et éthique car vous donnez une seconde vie à un objet pour lequel quelqu’un a travaillé dur. Et hop, encore 0.22t de CO2 en moins dans votre bilan carbone!
  6. Boire l’eau du robinet dans une gourde: pour autant que celle-ci soit potable, ce serait un crime de ne pas la boire, déjà qu’on urine dans de l’eau potable… Munissez-vous d’une jolie gourde et en plus vous limitez vos déchets plastiques!
  7. Manger local et de saison: puis bon c’est meilleur aussi, les produits sont plus frais car ils viennent de moins loin et surtout vous faites vivre les producteurs de votre région plutôt que des multinationales américaines et ça, ça a du sens!
  8. Tendre vers le zéro déchet: acheter en vrac, boire dans une gourde, utiliser des alternatives réutilisables dans la salle de bain, tout est possible pour réduire la taille de ses poubelles! Personnellement nous ne produisons qu’une poubelle de déchets ménagers tous les 4 mois, soit 3 par an et nous en sommes ravis, c’est extrêmement satisfaisant en plus d’être écologique!
  9. Tendre vers le minimalisme: à priori nous ne portons qu’un pantalon à la fois donc à quoi bon en avoir 12? Nous n’avons également qu’un seul visage donc les 5 palettes de fards à paupière ne sont pas vraiment utiles… Il est urgent de re-penser sa façon de consommer et de se demander : en ai-je vraiment besoin? avant l’achat.
  10. Appliquer la règle des 5R: celle-ci résume plusieurs points mentionnés ci-dessus mais est très utile lorsqu’il s’agit de revoir sa consommation:

– refuser: les flyers, les goodies, les sacs en plastique et toutes ces choses inutiles qu’on nous propose à longueur de journée;

– réduire: ceci rejoint mon point 9, consommons uniquement ce dont nous avons besoin ou ce qui nous fait réellement plaisir, fini la surconsommation irréfléchie!

– ré-utiliser: les bocaux en verre, les bouteilles de passata comme vase ou carafe à eau;

– recycler: ou upcycler les objets dont on ne veut plus, faire des tawashis avec un vieux t-shirt, transformer un pantalon en short;

– rot: qui signifie composter en anglais, l’idée est de rendre à la nature ce dont on a plus besoin, notamment les feuilles de thé infusées. On évite le gaspillage alimentaire sous prétexte qu’il est compostable, à savoir qu’on jette environ 2/3 de la nourriture produite alors on arrête de participer à ça…

J’espère que ces conseils vous aideront à débuter un mode de vie plus conscient et respectueux de l’environnement et des personnes, car à quoi bon entretenir un mode de consommation qui sème la misère et détruit la planète, n’est-ce pas?

Sur ces belles paroles, je vous dis à bientôt pour un nouvel article et je vous embrasse,

Laurie


ABONNEZ-VOUS AU MAGAZINE EN LIGNE

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :