Belgium Locations

Le slow travel en Belgique par Laurie (partie 3)

Découvrez le dernier article de la série slow travel en Belgique par Laurie du compte Instagram @goodmorninglau.

Hello à tous,

J’espère que vous allez bien!

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je m’appelle Laurie, j’ai une page Instagram (@goodmorninglau) sur laquelle j’essaie d’aborder tout ce qui touche à l’écologie avec esprit critique et humour. J’écris également sur un blog collaboratif (goodgirls.be) dans la catégorie green. On parle de zéro déchet, mode éthique, éco-rénovation et de pleins d’autre choses sympas. 

Aujourd’hui je vous partage le dernier article de la série slow travel en Belgique avec quelques hidden gems et une invitée spéciale dont je vous parlerai un peu plus bas. 

Mais avant cela petit retour en arrière, dans la partie 1 de cet article, je vous racontais à quel point j’étais le cliché de la globe-trotteuse et je pensais devoir aller loin pour m’évader. J’ai depuis lors évidemment changé d’avis. La partie 1 était en collaboration avec Morgane Debondt (@morganedebondt sur Instagram), elle adore dénicher des endroits dépaysants et accessibles depuis notre belle capitale. Elle s’y rend soit en train, soit elle loue une voiture partagée cambio pour la journée. 

La seconde partie était en collaboration avec Camille de theprettygetways.com, elle nous racontait que le confinement l’avait accompagné dans son changement de perspective, qu’elle avait du réapprendre à voyager et à apprécier notre propre pays. Elle rêve à présent de voyage en van ou en train à travers l’Europe. 

Pour terminer en beauté, j’ai le plaisir de co-écrire cet article avec Marie de @tourdumondeenbelgique. Alors et si on partait en vacances chez nous? Et si on s’échappait à quelques kilomètres, en train, en bus, en vélo? 

Je laisse d’abord Marie décrire sa vision du slow travel en quelques lignes. 

Le développement du slow travel? Je suis 100% pour.

Il est sûr qu’il va falloir un peu de temps pour qu’on s’adapte mais je suis assez confiante. 

Il faut se rendre compte que le voyage est un loisir, un plus. Tout le monde n’a pas forcément les moyens de s’en offrir et pourtant, c’est tellement bénéfique!

Il suffit de voir les avantages…

Grâce au slow travel la possibilité de partir avec un faible budget, en appréciant tout autant, et même plus, devient possible.

En partant tout près de chez soi, on contribue à une économie locale et participe aux développement des activités locales.

L’écologie ! En cette période le sujet de l’écologie est bien plus présent qu’avant. Alors quoi de mieux que d’éviter les avions, partir en voiture à plusieurs, en train, à vélo ou bien même à pied ? Et détrompez-vous ! Moi-même, j’ai été épatée par le nombre de personnes qui avaient organisé leur road-trip à pied cet été.

Le besoin de reconnexion à la nature et à soi-même se ressent de plus en plus..

La technologie à beaucoup d’avantages, mais dans la période de lancement dans laquelle nous sommes actuellement, on ne sait pas toujours sur quel pied danser ni comment s’y prendre. La meilleure réponse à nos questions se trouvent au fond de nous et le contact avec la nature aide à se ressourcer.

Il y a les personnes qui ont peur de l’avion aussi, ils se sentent à l’écart de certaines destinations et donc d’un certain épanouissement. En travaillant sur le slow travel, nous trouverons bientôt des alternatives en train ou en bateau à voile.. Ou tout simplement comme je le fais pour l’instant, en explorant les perles qui ne se trouve pas loin de chez nous, dont nous ne connaissons même pas l’existence.

Être dépaysé c’est pas si difficile que ça, il n’est pas toujours nécessaire de partir à 8000 km, prends ta voiture ou le train, choisis une destination à une heure de chez toi où tu n’as jamais été, et tu seras tout aussi dépaysé!

Je m’appelle Marie Voght et je suis l’écrivaine du livre ‘’Un tour du monde en Belgique’’. Pour la petite histoire, l’année passée (année COVID) j’étais en année sabbatique où j’avais prévu un tas de voyages. Je ne vais pas vous mentir, je suis partie à Marrakech pour 35€ (AR)… Je suis aussi allée à Berlin, et en Namibie faire du volontariat avec les singes. En février, je suis rentrée et j’avais encore pleins de voyage en tête. Puis le virus s’est confortablement installée et mes idées se sont gentiment envolées… !

Avec un peu de créativité, j’ai aménagé mon voyage et j’ai décidé de faire un tour du monde, en Belgique ! Je suis partie pendants un mois avec ma chienne Kaya, et on a bourlingué. Quand il faisait beau, on découvrait, quand il pleuvait, j’écrivais. Je peux vous dire que j’ai été assez impressionnée. Jamais je me serai douté qu’il y avait des aussi beaux paysages en Belgique. Au fil du temps, j’ai été aidée par ma graphiste Sarah Capitte qui a fait un travail de dingue ! J’adore son travail et j’ai vraiment eu beaucoup de chance d’être tombée sur elle, car elle aime le voyage encore plus que moi, le projet lui parle donc vachement et d’ailleurs, on continue l’aventure ensemble pour un prochain livre…

Pour suivre mes aventures belges, je vous invite à suivre ma page Instagram @tourdumondeenbelgique ainsi que celle sur Facebook.

Je vous transmet mes virées paddle comme mes nouvelles découvertes de perles belges ainsi que toutes les petites astuces que je déniche au fil du temps.

Marie de @tourdumondeenbelgique.

On vous propose donc 3 lieux belges pour occuper vos weekend automnales ou pour préparer votre roadtrip belge de l’été prochain, enjoy!

Lac de Robertville

Pas loin de Malmedy, le lac de Robertville est bordé de divers chemins de randonnée. Il y a plusieurs campings dans les alentours donc munissez-vous d’une tente et l’aventure commence! J’ai personnellement choisi un camping avec une barge pour partir avec mon paddle. (Marie)

Lac de Robertville
Lac de Robertville
Lac de Robertville
Lac de Robertville

Les fonds de Quarreux

Il s’agit d’un ruisseau où se sont calés des milliers d’énormes ou petites pierres formant un cadre extraordinaire! Il est possible d’flâner un moment sans trop de monde autour de soi. Il y a aussi une très courte balade à faire juste à côté du ruisseau, le temps d’admirer ce superbe endroit. 

Les fonds de Quarreux
Les fonds de Quarreux

La randonnée d’Alsberg

La randonnée d’Alsberg est une pépite du brabant flamand. Le point de départ est à Huize Hageland entre Louvain et Hasselt. Il s’agit d’une randonnée très facile (6km environ) qui rassemble différents paysages: le petit village de Tielt, des champs, des bois et surtout l’escalier d’observation « Vlooybergtoren » qui offre une vue à 360° sur les environs. 

La randonnée d’Alsberg
La randonnée d’Alsberg
La randonnée d’Alsberg

J’espère que ces 3 endroits belges vous donneront envie d’explorer notre plat pays et de vous essayer au slow travel.

Sur ces belles paroles, je vous dis à bientôt pour un nouvel article et je vous embrasse,

Laurie


ABONNEZ-VOUS AU MAGAZINE EN LIGNE

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :